La décision de justice encore repoussée pour la chocolaterie de Bourgogne

Fabrice Aubry
11 janvier 2018
Par Fabrice Aubry
Une nouvelle audience avait lieu ce jeudi après-midi au tribunal de commerce de Dijon pour décider de l’avenir de la chocolaterie de Bourgogne. A l’issu de cette séance, la décision de justice est de nouveau repoussée et une nouvelle audience aura lieu le 24 janvier.

Ce jeudi après-midi, une cinquantaine de militants syndicalistes étaient rassemblés à l’entrée de la cité judiciaire, Boulevard Clémenceau, à Dijon. Une nouvelle audience avait lieu au tribunal de commerce pour décider de l’avenir de la chocolaterie de Bourgogne, en redressement judiciaire depuis le 31 octobre dernier. A l’ordre du jour notamment, l’étude du dossier de « Lacasa », le potentiel repreneur espagnol. Pour l’instant, cette offre permettrait de sauver seulement 47 emplois sur les 185 que compte aujourd’hui la Chocolaterie. En fin d’après-midi, nous avons finalement appris que la décision de justice est de nouveau ajournée et qu’une nouvelle audience se tiendra le 24 janvier. « La décision de justice devrait ensuite être prise au plus tard 2 ou 3 jours après » nous a précisé Geneviève Servais, élu CGT de la Chocolaterie de Bourgogne, présente lors de l’audience de ce jeudi. A noter qu’en plus du dossier de l’espagnol « Lacasa », une lettre d’intention d’un autre potentiel repreneur, italien cette fois-ci, a été reçu par le tribunal ce jeudi matin.