Un recours en justice contre l’état après les inondations à Arc sur Tille

12 février 2018
Par Fabrice Aubry
Après les inondations du mois de janvier, le maire de la commune d’Arc sur Tille veut déposer un recours contre l’état pour dénoncer le détournement de la Venelle et obtenir la reconnaissance d’état de catastrophe naturelle.

C’est l’une des communes de Côte d’Or qui avait été le plus touché par les inondations du mois de janvier. Arc sur Tille avait vu sa base de loisir et plusieurs rues de son centre-ville inondées. Aujourd’hui, le maire de cette commune de l’est de Dijon veut déposer un recours contre l’état pour dénoncer la dérivation du cours d’eau de la Venelle vers la Tille. Une action qui a été menée à la suite du passage de l’autoroute dans les années 80 et qui aurait aggravé les inondations du mois de janvier. Patrick Morelière veut donc convaincre l’état de ramener le cours de la Venelle dans celui qu’il n’aurait jamais dû quitter. Le projet sera discuté durant le conseil municipal de ce lundi soir. Le maire d’Arc sur Tille espère aussi obtenir la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.