Le mouvement « Fraternité générale ! » débarque à Dijon

16 mai 2018
Par Fabrice Aubry
Le mouvement « Fraternité générale ! » appelle les français à se rassembler autour de la Fraternité et ce à travers des actions culturelles, sportives, citoyennes, solidaires et pédagogiques. Une réunion de cette association a lieu ce mercredi soir de 19h à 21h à la Salle Devosge, à Dijon.

L’association a été créée en 2015 par le philosophe Abdennour Bidar et la productrice Fabienne Servan Schreiber en réaction aux attentats. Tous deux ont été convaincus alors de l’urgence de promouvoir cette fraternité en acte, et de susciter encore bien plus d’engagements fraternels.

Les deux premières éditions en 2016 et 2017 ont rencontré un grand succès sur tout le territoire métropolitain et dans les Outre-Mer avec plusieurs milliers de personnes mobilisées.

« Fraternité générale ! » ce sont :

  • Plus d’une centaine de partenaires publics et privés tels que l’AMF, les Ministères de la Culture, des Armées, de l’Education Nationale, la DILCRAH, le Service Civique, mais aussi la SNCF, la RATP, TF1 initiatives, Facebook, Youtube, JcDecaux, BETC, Blablacar, Bouygues Telecom, le Fonds du 11 janvier, la Fondation la France s’engage, la Fondation EDF, la Fondation de la Caisse des dépôts, etc…
  • Un travail auprès et avec de nombreuses associations telles que ATD Quart Monde, Médecins sans frontières, La Croix-Rouge Française, la Licra, et bien d’autres.
  • Une couverture médiatique de grande ampleur grâce à des partenariats avec tous les diffuseurs nationaux, toutes les radios, et de très nombreux journaux nationaux et régionaux. Plusieurs dizaines de millions de personnes ont été touchées par les contenus vidéo diffusés sur toutes les chaines de télévision, des sujets dans les émissions, des reportages sur les évènements, et plus de 30 millions de vues sur les réseaux sociaux.
  • Plus d’une vingtaine d’ambassadeurs de renom qui se mobilisent à nos côtés dont Juliette Binoche, Edgar Morin, Stephane Bern, Claire Chazal, Ryadh Sallem, Aya Cissoko, le boxeur Jose Gomez, le youtubeur Hugo Travers…

Les projets pour 2018 :

  • Un évènement national au mois d’octobre pour rassembler tous les acteurs de la société : lieux culturels, associations, entreprises, municipalités, milieu sportif, etc, afin de les faire réfléchir sur la Fraternité en organisant et participant à des évènements conviviaux et festifs. 200 villes sont déjà partenaires.
  • Une campagne de communication à travers des portraits de nos « héros du quotidien », sous forme de clips qui seront diffusés sur toutes les chaînes de télévision qui nous soutiennent – notamment TF1, France Télévisions, M6, BFM, France 5, FMM, Canal + et bien d’autres - et sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Youtube qui sont également nos partenaires
  • Un « camion de la fraternité » videomaton qui sillonnera la France d’avril à octobre pour donner la parole aux Français sur leur vision de la Fraternité et de l’engagement (clips partagés avec tous nos partenaires et sur les réseaux sociaux)
  • Un concours photos/images/dessins ouvert à tous sur le thème de l’engagement et de la fraternité.
  • Des événements en région toute l’année, notamment à Nice, Dijon, Lille et Toulouse pour créer des ponts entre les différents acteurs : entreprises, médias et associations, lieux culturel et acteurs du champ social, élus et citoyens.
  • Des outils pédagogiques à destination des enseignants pour que ces sujets soient abordés en classe, en partenariat avec le Ministère de l'Éducation Nationale, Canopé et la Ligue de l’enseignement.
  • Une plateforme digitale de mise en relation entre les différents acteurs : champ social et les institutions culturelles / entreprises et association / Média et associations, etc

En l’espace de deux ans, des centaines d’associations, d’institutions culturelles, sportives, publiques, de médias et de nombreux autres acteurs ont soutenu et suivi le mouvement porté par Fraternité générale. Nous partageons cette volonté commune de « réparer le tissu déchiré du monde », de créer de nouvelles solidarités, de consolider les réseaux d’entraide, d’inspirer la tolérance, de faire se rencontrer les différences et de promouvoir le vivre-ensemble.

Communiqué de l’association « Fraternité générale ! »