Actualités régionales

Des perturbations à prévoir sur certaines lignes TER à partir de ce lundi en Bourgogne

22 janvier 2018 à 12h00 Par Fabrice Aubry
La SNCF a enregistré ces dernières semaines un nombre exceptionnel d’incidents matériels sur les lignes régionales de Bourgogne, causés par des chutes d’arbres liées aux intempéries, et très largement par des heurts de gibiers ou divagation de bestiaux. Voilà ci-dessous toutes les précisions sur les modifications de trafic.

Le parc matériel TER Bourgogne-Franche-Comté a subi de lourds dommages et nécessite des opérations de maintenance importantes. SNCF met tout en œuvre pour une remise en état la plus rapide possible des matériels endommagés.

Le temps de ces réparations, SNCF est dans la nécessité, du lundi 22 janvier au dimanche 25 février,  d’optimiser son plan de transport TER, avec la mise en place pour certains trajets de bus de substitution.

Les axes concernés par ces adaptations sont : 

  • Dijon – Chalon
  • Dijon – Is sur Tille
  • Dijon – Nevers
  • Nevers – Decize – Cosne      

Plus d’un millier de heurts avec des bovins et grands gibiers ont lieu chaque année sur l’ensemble du réseau ferroviaire. Ils fragilisent les infrastructures, engendrent des problèmes de régularité importants.

Ces heurts ont également de nombreuses conséquences sur le matériel :

  • Les dégâts causés sur le matériel : jupes de TGV endommagées, marchepieds tordus, capteurs inutilisables, etc.. Le coût moyen d’un impact est de 6200€. Les couts peuvent varier de 17400€ à 66000€. Cela dépend du gabarit de l’animal mais également du type de choc frontal/lateral) De la vitesse au moment du choc ou encore de la pièce cassée.
  • Immobilisation du matériel endommagé qui ne circule pas pendant un certain temps.

 

SNCF invite les voyageurs à vérifier la circulation de leur train auprès des services d’information mis à leur disposition (affichages en gare, application gratuite OUI SNCF, site internet régional….).