Cliquer ici pour lancer la webradio

K6 FM - La radio 100% Dijonnaise

A l'antenne

Jusqu'à 22H
100% Hits
100% Hits - Cliquer ici pour lancer la webradio Ecouter K6 FM en direct
En ce moment :
CALVIN HARRIS
FEELS

Élections TPE-PME : « La participation est un fiasco » pour le syndicat Solidaires 21

jeudi 19 janvier 2017
Élections TPE-PME : « La participation est un fiasco » pour ...

Le taux de participation aux élections syndicales des TPE-TPA qui s'est déroulé la première quinzaine de janvier a difficilement atteint les 7% de salariés. Un résultat "catastrophique" selon Solidaires 21, qui demande au moins que les votes retardataires soient eux-aussi pris en compte.

Selon les derniers chiffres, seuls 7% des salariés de TPE/PME et des particuliers employeurs ont voté pour un syndicat lors de l'éléction organisée du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 (jusqu'au 20 janvier 2017 pour les électeurs d'Outre-Mer).

Pour beaucoup de syndicat, c'est un résultat «catastrophique». Selon Solidaires 21, cette faible participation ,Une participation «tient en premier lieu à la période de consultation, le peu de communication officielle sur le sujet ainsi que le peu de moyens mis à disposition des organisations syndicales pour pouvoir mener une campagne suffisante. Surtout par delà ces élections, ce sont les salarié-es concerné-es qui feront les frais de ce fiasco, les organisations patronales prenant prétexte de cette faible participation pour conclure que le syndicalisme, et donc la défense de leurs intérêts, n'a pas sa place dans ce secteur.»

Pour limiter le fiasco, CGT et Solidaires demandent désormais que les bulletins de métropole arrivés après le 13 janvier soient comptabilisés en même temps que ceux d'Outre-Mer : « cette mesure, simple, sans aucun coût financier et qui avait été appliquée lors du précédent scrutin en 2012, permettrait à des dizaines de milliers de salarié-es supplémentaires de s'exprimer.»

Tout n'a pas été mis en oeuvre pour s'exprimer.
Le syndicat Solidaires énumère les diffèrents échecs de communication dont il se dit victime : « L'Association des maires de France vient officiellement de refuser que les mairies mettent à disposition des organisations syndicales des panneaux électoraux pour faire connaître leurs propositions. La direction du service public audiovisuel n'a même pas daigné répondre à la demande de Solidaires concernant l'organisation de débats et la mise en lumière des enjeux de ce scrutin et des différentes positions syndicales défendues.»

« La prise en compte des votes « retardataires » n'effacera pas le fiasco annoncé» concède le syndicat, « mais permettrait une expression néanmoins plus importante

Yoann Olid


Réduire Augmenter Taille de la police

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Articles en relation


Législatives en Côte-d’Or : En Marche reçu 4 sur 5
18 juin 2017
Les élections législatives ont rendu leur verdict ce dimanche en Côte-d'Or. Sans surprise, les candidats d'En Marche ont remporté 4 des 5 circonscrip...

 


Législatives en Côte-d'Or : Bataille et incertitudes sur la 1ère circonscription
9 juin 2017
Dernier épisode de notre analyse des circonscriptions côte-d'oriennes avant le premier tour des élections législatives en Côte-d'Or ce dimanche, la p...

 


Législatives en Côte-d'Or : Rémi Delatte (LR) intouchable sur la 2e circonscription ?
8 juin 2017
Avant le premier tour des éléctions législatives en Côte-d'Or ce dimanche, K6FM fait le tour des circonscriptions pour analyser les grands enjeux. La...

 


Législatives en Côte-d'Or : Qui après Suguenot sur la 5e circo ?
5 juin 2017
Cette semaine K6FM vous propose un tour d'horizon des enjeux et des candidats sur chacune des 5 circonscriptions côte-d'oriennes. Débutons par la cin...

 

C'était quoi ce titre ?

A H

S'inscrire à K6 News

Recevez toutes nos informations par mail chaque matin.