Cliquer ici pour lancer la webradio

K6 FM - La radio 100% Dijonnaise

A l'antenne

Jusqu'à 12H
La matinale
La matinale - Arnaud Cliquer ici pour lancer la webradio Ecouter K6 FM en direct
En ce moment :
THE CHAIN SMOKERS & COLDPLAY
SOMETHING JUST LIKE THIS

Sport : les locations des terrains vont coûter bien plus cher aux clubs de Dijon

lundi 21 novembre 2016
Sport : les locations des terrains vont coûter bien plus che...

En plus des orientations budgétaires, le Conseil Municipal de Dijon a annoncé ce lundi soir une forte augmentation du prix des locations du Palais des Sports et du Stade Bourillot pour les clubs sportifs. Epinglée par la Chambre Régionale des Comptes, « les tarifs étaient jusqu'ici bien trop bas » explique le maire, qui va devoir doubler le prix de certaines locations.

C'est un document qui va faire mal, très mal au portefeuille des clubs de sport dijonnais qui a été présenté ce lundi soir au Conseil Municipal. Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes qui assure que jusque là, les prix pratiqués par la ville de Dijon pour la location des salles (Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy) et stades (Stade Bourillot de Longvic Dijon) de sport étaient anormalement faibles.

Dès la fin d'année, la Chambre conseille donc à la Ville de respecter la loi. «Pour l'Europe et la France, faire payer si peu, ça ressemble à des subventions déguisées. Hors, il est interdit de subventionner un club de sport en SASP ou SAS  » rappelle Nathalie Koenders, adjointe au maire François Rebsamen.

Si ce dernier a négocié pour que l'augmentation soit répartie sur trois années, le budget alloué à la location des terrains de sports va quand même  exploser :

Tableau Hausse locations sport dijon

Les tarifs sont basés sur la quantité de public qui peut être généré par le club, couplé à la qualité de la structure, la durée d'utilisation pour les entraînement et les matchs, ou encore la capacité financière du club.

Interrogé sur l'absence du DFCO dans ces augmentations, François Rebsamen explique  que le tour du club de football de Ligue 1 viendra lorsque la nouvelle tribune Est sera sortie de terre.

En attendant, la ville l'assure : "avec ces conventions, l'objectif est de rentrer dans le rang, de respecter la loi " Les clubs devront payer, sans que Dijon ne fasse de compensation ou de cadeau suite à ses augmentations. Sans doute le prix des places se chargera-t-il de le faire.

Et le maire de rappeler que la ville verse jusqu'à 960 000 euros de subvention au titre des missions d'intérêt général à chaque club sporti de la ville. "Toutes les villes ne traîtent pas leur club aussi bien" conclue Rebsamen.

Yoann Olid


Écoutez l'interview de François Rebsamen sur le sujet
Ecouter le reportage

Réduire Augmenter Taille de la police

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Articles en relation


Un nouveau sport débarque à Dijon !
20 juillet 2017
Grande star à Barcelone, le Padel débarque à Dijon. C'est le Country Club de Norges qui se lance dans cette aventure. Dérivé du tennis, le Padel est ...

 


Côte-d’Or : Une recrudescence des arrêts de travail  en 2016
10 juillet 2017
L'assurance maladie affirme que l'an dernier plus de 84 millions d'euros ont été versés pour indemniser les Côte-d'Oriens en arrêt de travail pour ma...

 


Check my sport : Une nouvelle façon de bouger
5 juillet 2017
Réserver en ligne un séance dans un club de sport, rencontrer des partenaires pour vous entrainer en équipe à Dijon, c'est désormais possible grâce à...

 


Restrictions budgétaires : Le DUC Athlétisme au régime sec ?
7 juin 2017
Dans un communiqué le DUC Athlé s'inquiète de l'impact du Plan de Retour de l'équilibre voulu par le Président de l'Université de Bourgogne qui prévo...

 

C'était quoi ce titre ?

A H

S'inscrire à K6 News

Recevez toutes nos informations par mail chaque matin.